Youtube Livres
Sénèque : approche rapide
Lettre 1 à Lucilius, version exclusive Ternoise 2017
A Lire... Avant de quitter seneque.info

homme doit surtout se mettre en garde contre son semblable





Sénèque
page 1
 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Forum 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Biographie 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Lettres à Lucilius  
le regard de seneque selon tableau Rubens
Théâtre 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Autres Oeuvres  
le regard de seneque selon tableau Rubens
citations essentielles 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Les livres 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Héritiers de Seneque  
le regard de seneque selon tableau Rubens
Plan du site 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Contact 



[17,103] CIII. QUE L'HOMME DOIT SURTOUT SE METTRE EN GARDE
CONTRE SON SEMBLABLE.

Pourquoi si fort vous alarmer de ces accidents qui, possibles
sans doute, peuvent aussi ne pas arriver : tels que l'incendie,
l'écroulement d'une maison, tous effets du hasard et non de
la préméditation ? Prévoyez, évitez plutôt ces ennemis qui nous
épient, qui cherchent à nous surprendre. Ce sont des cas assez
rares, quoique graves, que les naufrages, les chutes du haut
d'un char; mais la guerre de l'homme contre l'homme est un
péril de chaque jour. Voilà contre quoi il faut se prémunir,
s'armer de toute sa vigilance, car c'est là le fléau le plus fréquent,
le plus acharné, le plus insidieux. L'orage gronde avant d'éclater ;
l'édifice craque avant de s'écrouler; la fumée annonce l'incendie;
mais l'attaque de l'homme est imprévue; il masque d'autant
mieux ses fatales machines, qu'elles nous serrent de plus
près. Quelle erreur, de se fier à toutes les physionomies qui
s'offrent à nous! Sous le visage d'hommes est le naturel des
bêtes féroces; seulement, chez celles-ci, le premier bond est
plus dangereux : une fois passées, elles ne vous cherchent plus.
Car le besoin seul les porte à nuire : c'est la faim, c'est la peur
qui les forcent au combat; mais pour l'homme, c'est un plaisir
de perdre l'homme.

Ne songez toutefois à ce que vous devez craindre de vos
semblables qu'en vous rappelant vos devoirs envers eux. Observez
autrui, de peur qu'on ne vous blesse, et vous-même,
pour ne pas blesser. Réjouissez-vous avec les heureux, soyez
ému par l'infortune; servez les hommes, et méfiez-vous d'eux.
A cette conduite, que gagnerez-vous ? qu'ils ne vous nuisent
pas ? non : mais : qu'ils vous trompent moins. Réfugiez-vous
au reste, le plus que vous pourrez, dans la philosophie : elle
vous couvrira de son égide; dans son sanctuaire, vous serez
en sûreté ou plus sur qu'ailleurs. On ne se heurte avec la
foule qu'en faisant route avec elle. Qu'ai-je à vous dire encore?
Ne faites point parade de cette même philosophie : elle a
mainte fois failli perdre ceux qui l'étalaient comme trophée
d'indépendance. Qu'elle extirpe vos vices, sans déclamer contre
ceux des autres; qu'elle ne s'élève point hautement contre
les usages reçus, et ne se donne point l'air de condamner tout
ce qu'elle ne fait pas. La sagesse peut aller sans faste, sans
offusquer les gens.


lettre suivante : inutilite des voyages pour guerir les maux de l esprit



Commentez :

ma connaissance de Sénèque est finalement très limitée partagez vos réponses et questions

Des citations essentielles



Présentation des Lettres à Lucilius en vidéo :
La chaîne qui vous cause de Sénèque et autres curiosités :